Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte PDF

Téléchargez la version électronique de Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte sur goodtastepolice.fr. Formats disponibles : Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte PDF, Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte ePUB, Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte MOBI

Pierre-Jean-Georges Cabanis, médecin, physiologiste et philosophe d'origine corrézienne, est l'un des grands représentants du matérialisme de la fin duXVIIIe siècle. Pour ce continuateur de La Mettrie ou de Condillac : "Vivre, c'est sentir". Venu à Paris pour y faire ses études, il fit rapidement son chemin dans les cercles intellectuels, grâce notamment à Mme Helvétius. C'est dans son salon qu'il rencontra Turgot, Holbach ou encore Condorcet, qu'il se lia avec Destutt de Tracy et qu'il connut ceux qui l'engagèrent dans la Révolution. Remarqué par Mirabeau, il en vécut avec passion les premiers mois. A côté de ses travaux sur la perception, qui ont contribué à introduire la physiologie dans la psychologie et influencé aussi bien Schopenhauer et Maine de Biran que Stendhal, il fut aussi une figure politique. Retraçant le parcours de l'un des précurseurs de la neurophysiologie, le professeur Yves Pouliquen redonne vie à tout le bouillonnement intellectuel des derniers temps de la Révolution, qui inspira la politique du Consulat et de l'Empire.

Goodtastepolice.fr Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte Image

TAILLE DU FICHIER: 2,70 MB

DATE DE PUBLICATION: 2013-Jan-31

AUTEUR: Yves Pouliquen

ISBN: 9782738128805

NOM DE FICHIER: Cabanis, un idéologue - De Mirabeau à Bonaparte.pdf

Noté /5: Achetez Cabanis, un idéologue: De Mirabeau à Bonaparte de Pouliquen, Yves: ISBN: 9782738128805 sur amazon.fr, des millions de livres livrés chez vous en 1 jour

LIVRES CONNEXES

Cabanis, un idéologue - Yves Pouliquen - Pierre-Jean-Georges Cabanis, médecin, physiologiste et philosophe d'origine corrézienne, est l'un des grands représentants du matérialisme de la fin du XVIIIe siècle. Pour ce continuateur de La Mettrie ou de Condillac : « vivre, c'est sentir ». Venu à Paris pour y faire ses études, il fit rapidement son chemin dans les cercles intellectuels ...