Mons : la septième porte - Comment l'arrivée du chemin de fer a donné naissance à un nouveau quartier montois PDF

Mons : la septième porte - Comment l'arrivée du chemin de fer a donné naissance à un nouveau quartier montois PDF. Découvrez de nouveaux livres avec goodtastepolice.fr. Télécharger un livre Mons : la septième porte - Comment l'arrivée du chemin de fer a donné naissance à un nouveau quartier montois en format PDF est plus facile que jamais.

En raison du rôle de place-forte qui lui avait été dévolu au cours des temps, dans le but de verrouiller la route menant à Bruxelles et aux Pays-Bas contre les Français, envahisseurs historiques de nos contrées, la ville de Mons est restée enfermée derrière de puissantes fortifications pendant près de six cents ans. De ce fait, aussi étonnant que cela puisse paraître, l'enceinte médiévale entourant la cité a subsisté jusqu'en 1816. Les divers maîtres de la ville - au gré des conquêtes et des reconquêtes - s'étaient contentés jusque là d'élargir et renforcer le dispositif existant par de vastes constructions, lesquelles s'étendaient parfois loin dans la campagne environnante, mais toujours en laissant debout l'ancienne fortification du Moyen-Age, ainsi que ses six portes. Ce n'est, en effet, qu'au cours du premier quart du 19e siècle qu'elle fut complètement rasée pour permettre l'édification d'une nouvelle enceinte dont la configuration parfaitement équilibrée n'avait pu tenir compte de l'ancienne défense, bien qu'elle restât très proche de celle-ci. Ainsi, pendant près de 600 ans (de 1289 à 1865), la ville est restée enfermée dans le même périmètre de fortifications. Derrière ses murailles, Mons resta dès lors une petite ville de garnison refermée sur elle-même jusqu'au jour où le roi Léopold I° et son gouvernement, souhaitant soutenir l'industrialisation du pays, décidèrent de mettre en place un réseau de chemins de fer pour relier les différents bassins industriels entre eux et atteindre les pays limitrophes. Six cents ans après l'enfermement de la ville dans une enceinte, une brèche allait être ouverte pour la première fois dans celle-ci, car, dans l'esprit des autorités, la voie de chemin de fer devait arriver au plus près de la ville et de ses habitants. Finalement, cette décision d'ouvrir la ville à ce nouveau moyen de locomotion allait avoir d'importantes répercussions car elle allait entraîner la transformation radicale de tout un quartier. Et pour cause, car cette nouvelle entrée, cette septième porte, s'avérerait la plus fréquentée de toutes. En raison de la topographie de la ville, seuls deux endroits pouvaient convenir à son implantation : le quartier du Béguinage au sud et le quartier de l'arsenal au nord-ouest. Les deux formules avaient chacune leurs partisans et leurs détracteurs, mais le choix définitif de l'emplacement de la gare se porta sur l'esplanade située derrière l'arsenal, au nord-ouest de la ville, site qui permettait des ouvertures dans les deux sens sans devoir amputer aucun quartier. Contre l'avis des militaires, on perça les murailles, et le rail arriva enfin à Mons en décembre 1841. C'est cette longue et lente histoire que Philippe Yannart nous présente au fil des pages de cet ouvrage. Le récit, agrémenté de nombreux plans et illustrations, nous dévoile la passionnante interaction entre un nouveau moyen de locomotion qui connaîtra un vif succès et une petite ville moyenâgeuse. Il nous apportera toutes les explications sur l'évolution qu'ont connue à la fois la gare de Mons et le quartier qui l'environne, désormais appelés à devenir le point de liaison avec la ville moderne qui se construit par delà.

Goodtastepolice.fr Mons : la septième porte - Comment l'arrivée du chemin de fer a donné naissance à un nouveau quartier montois Image

TAILLE DU FICHIER: 3,99 MB

DATE DE PUBLICATION: 2014-Oct-01

AUTEUR: Philippe Yannart

ISBN: 9782930698045

NOM DE FICHIER: Mons : la septième porte - Comment l'arrivée du chemin de fer a donné naissance à un nouveau quartier montois.pdf

La Compagnie du chemin de fer de Marseille à Avignon a été créée en août 1843 par Paulin Talabot, ingénieur et grande figure du chemin de fer, pour la construction et l'exploitation de la ligne de Marseille à Avignon dont il avait obtenu la concession en juillet de la même année [1].Après la réalisation de cette ligne en 1849, et sans attendre l'achèvement des annexes prévues ...

LIVRES CONNEXES

Mons : la septième porte - Philippe Yannart. En raison du rôle de place-forte qui lui avait été dévolu au cours des temps, dans le but de verrouiller la route m