L'annonciateur du bien à venir. Premier appel à l'humanité contemporaine PDF

L'annonciateur du bien à venir. Premier appel à l'humanité contemporaine PDF. Découvrez de nouveaux livres avec goodtastepolice.fr. Télécharger un livre L'annonciateur du bien à venir. Premier appel à l'humanité contemporaine en format PDF est plus facile que jamais.

L'ouvrage L'annonciateur du bien à venir, que G.I. Gurdjieff considérait comme son "premier enfant sur terre", lui prédisant, en le "lâchant dans la nature" une diffusion inhabituellement large et croissante, fut retiré du circuit de diffusion peu de temps après sa parution. Nul aujourd'hui ne saurait dire avec certitude ce qui s'est passé. Cependant, cinquante ans après la disparition du maître, ses principaux héritiers ont décidé sa publication comme une pièce historique à ajouter au dossier autobiographique de l'œuvre globale. Ce livre nous éclaire et nous montre les plans que Gurdjieff avait élaborés pour le futur de l'humanité afin de venir en aide aux humains sur plusieurs générations et aux quatre coins du monde. Le premier appel que lança Gurdjieff à la civilisation contemporaine était : " Réveille-toi, apprends à faire et fais quelque chose de toi. " Invitation à oser prendre le risque de se "dégotter une âme".

Goodtastepolice.fr L'annonciateur du bien à venir. Premier appel à l'humanité contemporaine Image

TAILLE DU FICHIER: 2,21 MB

DATE DE PUBLICATION: 2001-Jun-13

AUTEUR: Georges-Ivanovitch Gurdjieff

ISBN: 9782910677381

NOM DE FICHIER: L'annonciateur du bien à venir. Premier appel à l'humanité contemporaine.pdf

Certains l'ont reçu pour la première fois, d'autres ont reçu ce signe pour tous ceux qu'ils portent en eux. (Vincent) Donc il semblerait que c'est bien la comète du Grand Avertissement qui apportera ce grand froid, signe l'annonciateur de l'Antéchrist, cela provoquera surement aussi la famine annoncée.

LIVRES CONNEXES

J'ai toujours en mémoire cette visite faite un jour à la bibliothèque du British Muséum. Je voulais me renseigner sur le traitement d'une légère indisposition dont j'étais plus ou moins atteint — c'était, je crois, le rhume des foins. Je consultai un dictionnaire médical et lus tout le chapitre qui me concernait.