La doctrine d'Epicure et le droit PDF

Téléchargez la version électronique de La doctrine d'Epicure et le droit sur goodtastepolice.fr. Formats disponibles : La doctrine d'Epicure et le droit PDF, La doctrine d'Epicure et le droit ePUB, La doctrine d'Epicure et le droit MOBI

Comment penser une philosophie du droit chez Epicure, sans le trahir ? Comment dégager des principes politiques dans l'oeuvre de celui dont la maxime était de "vivre caché", loin des affaires administratives concernant la Cité ? Le défi peut paraître ambitieux, c'est pourtant celui que relève V. Goldschmidt dans cet ouvrage. Et il puise à la source même, au coeur des dernières sentences des Maximes Capitales, grâce auxquelles il thématise et structure une pensée politique s'inscrivant parfaitement au sein de la logique de la doctrine épicurienne. En effet, pour vivre bien, il est nécessaire de penser le "vivre ensemble" avec des lois pour toile de fond. La pensée épicurienne se déploie autour des concepts directeurs que sont l'intérêt, la réciprocité, la sécurité, tandis que le juste se définit en référence à l'utile. Le droit épicurien veut s'imposer comme une réalité et dépasser le simple statut de "doctrine" du droit. C'est dire toute la portée de cette étude, et la place qu'on doit accorder à la pensée épicurienne dans la philosophie politique, y compris contemporaine.

Goodtastepolice.fr La doctrine d'Epicure et le droit Image

TAILLE DU FICHIER: 4,27 MB

DATE DE PUBLICATION: 2002-Jun-01

AUTEUR: Victor Goldschmidt

ISBN: 9782711603121

NOM DE FICHIER: La doctrine d'Epicure et le droit.pdf

Pour le site internet, voir Doctrine. Une doctrine (mot attesté en 1160, du latin doctrina, « enseignement », « théorie », « méthode », « doctrine ») est un ensemble global de conceptions d'ordre théorique enseignées comme vraies par un auteur ou un groupe d'auteurs.

LIVRES CONNEXES

La doctrine d'Épicure et le droit, Antiquité. «Sur le concept de physis dans la philosophie épicurienne du droit». Dans Actes du VIIIe congrès de l'Association Guillaume Budé.