Personne, communauté et monade chez Husserl - Contributions à l'étude des fondements de la phénoménologie politique PDF

Où puis-je lire gratuitement le livre de Personne, communauté et monade chez Husserl - Contributions à l'étude des fondements de la phénoménologie politique en ligne ? Recherchez un livre Personne, communauté et monade chez Husserl - Contributions à l'étude des fondements de la phénoménologie politique en format PDF sur goodtastepolice.fr. Il existe également d'autres livres de Yves Mayzaud.

La présente recherche étudie le surplus de sens que représente la socialité par rapport à la donation de la personne dans la philosophie de E. Husserl. Contrairement à la plupart des commentateurs, ce passage par le fondateur de la phénoménologie refuse son orientation téléologique et théologique pour se concentrer sur une description qui essaie de ne pas sortir de la sphère phénoménologique. Le recours à la monade au sens de Husserl s'impose alors pour appréhender la profondeur d'un phénomène qui compose un tout par accident, et selon des modalités et des niveaux qu'aucune " harmonie préétablie ", " main invisible " ou " Esprit " ne justifie. L'ontologie grise des sciences de la Cité admet comme allant de soi que toute collectivité est un ensemble d'individus, et que les phénomènes qui s'y manifestent doivent être les conséquences de leurs interactions. Profondément influencée par la physique, tout se résumerait à des mouvements d'atomes. D'emblée, la collectivité se divise en société et en communauté, en relations que F. Tônnies qualifiait soit de mécaniques soit d'organiques. Mais cette division ne découle-t-elle pas d'une réflexion sur le genre plutôt que sur la chose même ? La personne est-elle un être si simple que l'on puisse réduire la collectivité à deux sortes de relation ? La phénoménologie politique qui se réclame de la tradition de Husserl doit se poser deux séries de questions essentielles. D'un côté : qu'est-ce que la personne ? Quelle sorte de phénomène est-elle ? Comment comprendre son inévitable et contradictoire socialité ? De l'autre : à quels phénomènes donne lieu la rencontre réelle ou virtuelle des sujets personnels ? Ont-ils tous les mêmes structures d'apparition ? Apparaissent-ils d'ailleurs comme le commun des objets ?

Goodtastepolice.fr Personne, communauté et monade chez Husserl - Contributions à l'étude des fondements de la phénoménologie politique Image

TAILLE DU FICHIER: 6,48 MB

DATE DE PUBLICATION: 2010-May-01

AUTEUR: Yves Mayzaud

ISBN: 9782296123670

NOM DE FICHIER: Personne, communauté et monade chez Husserl - Contributions à l'étude des fondements de la phénoménologie politique.pdf

Yves Mayzaud, Personne, communauté et monade chez Husserl. Contribution à l'étude des fondements de la phénoménologie politique. [REVIEW] Jérôme Melançon - 2011 - Symposium: Canadian Journal of Continental Philosophy/Revue canadienne de philosophie continentale 15 (1):215-220.

LIVRES CONNEXES

Découvrez sur decitre.fr Personne, communauté et monade chez Husserl - Contributions à l'étude des fondements de la phénoménologie politique par Yves Mayzaud - Collection Ouverture philosophique - Librairie Decitre