De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques PDF

Téléchargez la version électronique de De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques sur goodtastepolice.fr. Formats disponibles : De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques PDF, De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques ePUB, De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques MOBI

Précepteur de Louis XIV mais dédaignant l'autorité, protégé de Richelieu mais cultivant le scepticisme, contemporain de Descartes mais se défiant de la raison, La Mothe Le Vayer, ami et inspirateur de Molière, résume les facettes contradictoires de l 'Age classique. Les Petits traités, sur le mode familier de lettres fictives, livrent le meilleur d'un scepticisme revigorant en des entretiens avec le lecteur sur ce qui fait le sel et le suc de la vie : les voyages, les échanges, les adversités, les richesses, la façon de se vêtir, le sommeil et les songes, la vieillesse... Tour à tour joyeuses ou cruelles, étincelantes ou graves, toujours pétillantes d'esprit, ces réflexions font revivre les temps forts de cet art de la conversation amicale et savante où bonne chère et bonne culture faisaient bon ménage.Figure maîtresse du "libertinage érudit", ennemi de toute forme de censure, La Mothe Le Vayer développe une réflexion essentielle au cœur d'une époque complexe où se forgeait la modernité.

Goodtastepolice.fr De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques Image

TAILLE DU FICHIER: 6,83 MB

DATE DE PUBLICATION: 2003-Oct-16

AUTEUR: osteur Lettre sur la comédie de l'imp

ISBN: 9782843210600

NOM DE FICHIER: De la patrie et des étrangers - Et autres petits traités sceptiques.pdf

Get this from a library! De la patrie et des étrangers et autres petits traités sceptiques. [François de La Mothe Le Vayer; Philippe-Joseph Salazar] -- La Mothe Le Vayer (1588-1672) fut souvent comparé à Plutarque et à La Bruyère. Grand ami de Molière, il occupa la fonction de précepteur auprès de Louis XIV. Cet ouvrage réunit les courts ...

LIVRES CONNEXES

«Ne peut-on pas bien conclure qu'il n'y a personne qui soit absolument libre ?» Au cœur du Grand Siècle, La Mothe Le Vayer (1588-1672), disciple de Montaigne, adresse au cardinal Mazarin un «petit traité». Il y fait le constat des aliénations inhérentes à toute vie mondaine, en particulier à la Cour, et lui oppose la «vie ...