Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre PDF

Téléchargez la version électronique de Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre sur goodtastepolice.fr. Formats disponibles : Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre PDF, Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre ePUB, Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre MOBI

Les pertes inouïes de la Grande Guerre ont entraîné la généralisation de pratiques embryonnaires auparavant : individualisation des sépultures, construction de monuments commémoratifs, multiplication des rites. Des chercheurs de nombreux pays étudient les traces de cette rupture majeure, encore largement visible dans les paysages. Tombes, cénotaphes, nécropoles, monuments et mémoriaux en représentent le témoignage matériel et culturel. Anthropologues, historiens, archéologues, spécialistes du tourisme de mémoire, retracent comment a été remémorée ce que l'on croyait être la vision du monde des disparus, du sacrifice au pacifisme. La comparaison internationale et diachronique, de la Seconde Guerre mondiale au génocide du Rwanda, donne toute leur importance à ces sites, au moment où ceux du front occidental belge et français sont candidats à entrer au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ces témoins des consciences traversées par le malheur des guerres sont l'espoir de la réconciliation humaniste.

Goodtastepolice.fr Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre Image

TAILLE DU FICHIER: 7,17 MB

DATE DE PUBLICATION: 2019-Jan-17

AUTEUR: Annette Becker

ISBN: 9782840163282

NOM DE FICHIER: Un siècle de sites funéraires de la Grande Guerre.pdf

Rome antique: rituels funéraires. Il est de fait que pour toute société traditionnelle «le monde est fait Tout en craignant ce monde des morts, elle y attache cependant une très grande importance, parce Le haut relief d'Amiternum, dans les Abruzzes, qui date de la seconde moitié du 1° siècle avant notre...

LIVRES CONNEXES

Comme pour le site de Clemency, des objets funéraires importés d'Italie ont également été retrouvés dans d'autres tombes dont celles de Goeblange-Nospelt permettant de les À l'ouest de la chambre funéraire se trouve un site d'extraction de minerais de fer pisolithiques exploité jusqu'au XIXe siècle.