A sa sortie, on avait adoré Don’t Breathe, l’excellent thriller réalisé par le (plus que) talentueux Fede Alvarez. Parmi les rôles principaux, il y avait un petit jeune, Dylan Minnette, qu’on a retrouvé quelques mois plus tard dans la série-PLS 13 Reasons Why (dont on n’a jamais parlé mais qu’on recommande chaudement aux plus solides d’entre vous). Ce minet (huhu) que l’on jugeait prometteur est de retour aujourd’hui dans un projet financé par Netflix, dans la veine du dernier long-métrage d’Alvarez. Une maison, une invasion, du mystère : « agrougroum », tremblez pauvres fous, car dans la nouvelle maison de Dylan, il y a…que dalle.

Bande-annonce

Ce qu’on a pensé de The Open House

Prenez un acteur à peine majeur, un genre populaire auprès de la jeunesse et un distributeur en vogue chez les Millenials. Secouez bien fort et vous obtenez The Open House. Une daube. Une vraie. Un truc tellement mauvais qu’on se demande pourquoi il existe. Il est évident que les deux réalisateurs tentent de surfer sur le succès de Don’t Breathe. On y retrouve le même thème du home invasion, sans le moindre talent derrière. Donc plutôt que de se casser la tête à vous dire pourquoi c’est nul (parce que la liste est bien trop longue), on va vous dire ce qu’il faut pour apprécier un minimum ce film.

Si vous appréciez l’absence totale d’explications, les acteurs qui jouent la bouche ouverte, les objets qui disparaissent sans raison, les tueurs qui s’amusent à gratter les murs et les plafonds pour effrayer leurs victimes avant de les buter, les mères hystériques, les gosses qui disent à leur mono-parent que ça aurait bien mieux que ce soit lui qui crève et pas l’autre, les voisins creepy mais comme on est dans un film on s’en branle, les grandes maisons à prêter parce que « anyway, on est riches bitch », les gens qui ne prennent pas le temps de changer une ampoule ou une pile et préfèrent descendre à la cave dans le noir alors que quand même y a des trucs pas nets dans cette maison, les escaliers qui se pètent façon « fusil de Tchekhov » mais au final on n’en fait rien, alors vous apprécierez peut-être le film.

Pour les autres, on va faire un truc plus intéressant : on va s’amuser à compter le pourcentage d’images où Dylan Minnette n’a pas la bouche ouverte sur des captures du film (indice, c’est proche de zéro). On peut aussi regarder cette vidéo réaction au trailer de The Open House, qui, tout en étant nulle à chier, parvient à être 1000 fois plus intéressante que l’oeuvre concernée.

Ou regardez Don’t Breathe. En une seconde, vous aurez déjà plus de cinéma que pendant les 90 minutes que dure cette merde.

Détails

The Open House - Affiche

Réalisateurs : Matt Angel et Suzanne Coote
Casting : Dylan Minnette, Piercey Dalton, Sharif Atkins
Distributeur : Netflix
Date de sortie : 19 janvier 2018
Budget : 100 000 $

Le baromètre Good Taste Police :

Une mère et son fils emménagent dans la maison de vacances d’un parent à la suite d’une tragédie, mais des forces mystérieuses semblent se liguer contre eux.

 

Total
20
Shares