Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme PDF

Téléchargez la version électronique de Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme sur goodtastepolice.fr. Formats disponibles : Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme PDF, Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme ePUB, Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme MOBI

L'origine de la vie et l'évolution des espèces ont toujours agité les esprits. Certains animaux peuvent-ils surgir du néant, comme le croyaient les adeptes de la génération spontanée? L'homme est-il un produit du hasard et d'une sélection naturelle, comme le pensent aujourd'hui les biologistes darwiniens? Une vague odeur de soufre plane encore sur ces questions difficiles. Un simple coup de pouce d'un créateur omniscient ne suffirait-il pas à les résoudre? La tentation d'hybrider la science et la religion n'est pas nouvelle. Elle motive aujourd'hui des mouvements tels que le créationnisme et, aux États-Unis, l'" Intelligent Design". Présente bien avant Darwin et sa théorie de l'évolution, elle resurgit régulièrement tel un infatigable serpent de mer. Chacune de ses réapparitions est l'occasion d'opposer à nouveau la raison et la foi, deux domaines moins étanches qu'on ne le croit - en tout cas assez équitablement visités par les vieux démons de l'intolérance.

Goodtastepolice.fr Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme Image

TAILLE DU FICHIER: 3,99 MB

DATE DE PUBLICATION: 2007-Oct-04

AUTEUR: Thomas Lepeltier

ISBN: 9782020882132

NOM DE FICHIER: Darwin hérétique - L'éternel retour du créationnisme.pdf

Noté /5. Retrouvez Darwin hérétique : L'éternel retour du créationnisme de Thomas Lepeltier (4 octobre 2007) Broché et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion

LIVRES CONNEXES

Présente bien avant Darwin et sa théorie de l'évolution, elle resurgit régulièrement tel un infatigable serpent de mer. Chacune de ses réapparitions est l'occasion d'opposer à nouveau la raison et la foi, deux domaines moins étanches qu'on ne le croit - en tout cas assez équitablement visités par les vieux démons de l'intolérance.