Journal d'ailleurs PDF

Journal d'ailleurs PDF. Découvrez de nouveaux livres avec goodtastepolice.fr. Télécharger un livre Journal d'ailleurs en format PDF est plus facile que jamais.

Guy Sorman publie depuis quarante ans une chronique hebdomadaire dans plusieurs journaux internationaux. Le présent volume procède de la sélection par l'auteur de quatre-vingt chroniques durant les trois dernières années (dont moins de 10% ont été publiées dans la presse française) Elles sont comme autant de lettres persanes envoyées des quatre coins du monde (Singapour, Madrid, Baltimore, Jerusalem, Tokyo, Hangzhou, Yokusa, Stanford, New York, New Delhi...) par un globe-trotter de l'intelligence et un franc-tireur de la pensée dont le propos, décalé par rapport à l'actualité politique hexagonale, décrypte l'événement immédiat ou révèle l'anecdote signifiante en les replaçant dans l'histoire longue. Sa vision de l'Islam, du judaïsme, des technologies modernes, de l'avenir de l'Occident, de la crise des réfugiés, de la mondialisation, de l'économie, du populisme, ses portraits de Glucksman, de Reagan, d'Obama ou de Macron, sont à la fois déroutants et stimulants : on peut ne pas souscrire à ses vues, mais elles ont l'immense mérite de nous faire prendre de la hauteur géographique (le monde est son terrain de jeu) et de la profondeur de champs historique. Lointain descendant d'un Tocqueville en plus accessible, disciple de Raymond Aron en plus optimiste, ami de Jean-François Revel en plus progressiste sur le plan des moeurs, Guy Sorman écrit un journal profondément libéral : il appréhende la manière dont il reste possible de vivre civilement, avec notre diversité, dans un monde imparfait, avec une humanité qui l'est tout autant.

Goodtastepolice.fr Journal d'ailleurs Image

TAILLE DU FICHIER: 1,43 MB

DATE DE PUBLICATION: 2018-Mar-07

AUTEUR: Guy Sorman

ISBN: 9782246862499

NOM DE FICHIER: Journal d'ailleurs.pdf

Toute les anciennes éditions en PDF du journal liberte.

LIVRES CONNEXES

7. Ailleurs, de jeunes garçons et de jeunes filles de quinze à seize ans cueillaient des violettes le long des haies, au bord de la route; on voyait à leurs yeux luisants qu'ils s'aimeraient plus tard.