1917 - Une passion russe PDF

Où puis-je lire gratuitement le livre de 1917 - Une passion russe en ligne ? Recherchez un livre 1917 - Une passion russe en format PDF sur goodtastepolice.fr. Il existe également d'autres livres de Max Gallo.

A la fin de décembre 1916, Raspoutine avait lancé cet avertissement au tsar Nicolas II : "Pas un des membres de votre famille ne restera vivant plus de deux ans. Le peuple russe les tuera !" Avec 1917, une passion russe, Max Gallo nous fait vivre cette révolution fulgurante qui s'appuie sur la désespérance d'un peuple affamé et violenté par un pouvoir tsariste autocratique. Pendant ces jours de fièvre, nous rappelle Max Gallo dans un récit époustouflant, on chante La Marseillaise. Peu à peu, pourtant, c'est le portrait d'un Lénine froid et calculateur qui se dessine derrière les promesses faites au peuple : l'inspirateur implacable d'une "dictature du prolétariat" que Staline tournera à son seul profit, installant l'un des régimes totalitaires les plus sanguinaires que l'humanité ait connus. "Un siècle après la révolution bolchevique d'octobre 1917, ses conséquences pèsent toujours sur le destin de la Russie et celui du monde. Pour comprendre le temps présent, il faut que revivent ces destins brûlés à vif dans les flammes des espérances et des illusions." Max Gallo.

Goodtastepolice.fr 1917 - Une passion russe Image

TAILLE DU FICHIER: 7,64 MB

DATE DE PUBLICATION: 2017-Feb-23

AUTEUR: Max Gallo

ISBN: 9782845638228

NOM DE FICHIER: 1917 - Une passion russe.pdf

1917 : une passion russe par Gallo, Max Le récit de la Révolution russe, de l'élimination des tsars aux harangues de Lénine en passant par l'effervescence des foules et la souffrance née de la guerre civile. ©Electre 2017

LIVRES CONNEXES

» Avec 1917, une passion russe, Max Gallo nous fait vivre cette révolution fulgurante qui s'appuie sur la désespérance d'un peuple affamé et violenté par un pouvoir tsariste autocratique. Pendant ces jours de fièvre, nous rappelle Max Gallo dans un récit époustouflant, on chante La Marseillaise. Peu à peu, pourtant, c'est le portrait d'un Lénine froid et calculateur qui se dessine ...