L’été, c’est LA saison propice pour écouter des tubes kitsch des années 70 en plein soleil, tout en dansant et en sirotant des cocktails. Universal Pictures l’a bien compris et a décidé de sortir comme par magie une suite à la comédie musicale Mamma mia !. On a donc renfilé nos pantalons pattes d’eph et notre t-shirt de groupie de Meryl Streep pour assister à ce Mamma Mia nouveau cru, intitulé Here we go again!.

Bande-annonce en VF

La critique de Mamma Mi– ah non, pas tout de suite

Mais au fait, pourquoi on aime tant Mamma Mia? Dans la rédaction, on avoue avoir rattrapé le premier très peu de temps avant ce second opus. Les raisons sont très simples (cette liste n’est pas exhaustive !) :

  1. Déjà, qui n’aime pas ABBA ? Ce groupe a réinventé le disco et chacune de leurs chansons est connue de tous ! Il est impossible de ne pas succomber au charme de la pop suédoise, surtout dans un film où c’est Meryl Streep, Pierce Brosnan ou Colin Firth qui en font des reprises ;
  2. Deuxièmement, qui n’aime pas Meryl Streep ? On va laisser Cameron de la série « Modern Family » expliquer pourquoi c’est un choix parfait pour la comédie musicale (et n’importe quel autre film en fait) ;
  3. Il y a rien de plus magnifique au cinéma que de filmer l’été ! Loin des conversations Rohmériennes ou des déambulations propres à l’auteurisme de Michael Hers, ici on est confronté à l’ambiance la plus festive de la saison. Un voyage en Grèce, où l’on baigne dans l’eau en plein soleil avec de la bonne musique, pendant lequel tout le monde est heureux, y compris le spectateur ;
  4. Un film où Stellan Skarsgaard joue un gentil ? ENFIN ! Ras le bol de voir toujours ce monsieur en tordu dirigé par Lars von Trier.

L’espèce de critique de Mamma Mia 2 : Here we go again!, par Victor

Voilà tant de raisons qui ont fait le succès de Mamma Mia premier du nom, et comme le disent les paroles de la célèbre chanson : « Here we go again!« . On est donc retourné pendant deux heures en Grèce et voilà pourquoi la formule marche toujours autant :

  1. Sérieusement, c’est ABBA ! Même si les chansons sont reprises dans un but industriel, le kif est toujours là ! On ressort les mêmes classiques du premier avec d’autres tubes de leur répertoire en prime ;
  2. Toujours un plaisir de retrouver le casting d’origine faire les fous. Le trio Firth / Brosnan / Skarsgard est amusant, Christine Baranski et Julie Walters sont hilarantes, Amanda Seyfried et Dominic Cooper sont trop mignons et l’apparition de Meryl Streep fait chaud au cœur ;
  3. Le film ne prend pas le spectateur pour un idiot et sait ce qu’il attend : de la romance sur fond de ABBA. Une recette que le film réutilise avec enthousiasme en racontant l’histoire de Donna jeune (comme une origin story), jouée par l’étincelante Lily James ;
  4. Andy Garcia et Cher rejoignent l’aventure, si c’est pas un véritable gage de qualité ça…
  5. Oh et puis, si vous aimez pas les comédies musicales joyeuses, vous pouvez toujours aller voir les 3h54 de psaumes musicaux, filmés en plans fixes par Lav Diaz hein

N.D.R.L.A (notre du reste de la rédaction, Kuru en l’occurrence) : je rajoute un 6. Combien de fois dans votre vie pourrez-vous regarder une comédie musicale dont le budget dépasse les 70 millions de dollars ? Pas beaucoup. Alors profitez-en !

Mamma Mia, c’est un peu le plaisir coupable ultime de l’été. Pas le genre bourrin où des acteurs de 50 balais donnent des patates à tout le monde en balançant des punchlines pour Metropolitan FilmExport, mais celui où les paillettes et le soleil reviennent à grand pas pour nous balancer de la bonne musique pop et feel good. Ce deuxième opus le refait à la perfection pour notre plus grand plaisir !

Toutes les images appartiennent à ©Universal Pictures.

Mamma Mia : Here we go again! Couverture du livre Mamma Mia : Here we go again!
Ol Parker
Meryl Streep, Amanda Seyfried, Pierce Brosnan
Universal Pictures
25 juillet 2018
75 millions $

Sur l’île paradisiaque de Kalokairi, Sophie, qui rencontre divers soucis dans l’ouverture de son hôtel, va trouver du réconfort auprès des amies de sa mère Donna qui vont lui conseiller de prendre exemple sur le parcours de cette dernière.

Total
4
Shares