Le nouveau Prince. - Considérations sur l'Ambition et l'Exercice du Pouvoir, D'après Nicolas Machiavel PDF

Le nouveau Prince. - Considérations sur l'Ambition et l'Exercice du Pouvoir, D'après Nicolas Machiavel PDF. Découvrez de nouveaux livres avec goodtastepolice.fr. Télécharger un livre Le nouveau Prince. - Considérations sur l'Ambition et l'Exercice du Pouvoir, D'après Nicolas Machiavel en format PDF est plus facile que jamais.

Si Machiavel était aujourd'hui parmi nous, nul doute qu'il se serait penché sur ces nouveaux " princes " que sont nos hommes politiques mais aussi nos chefs d'entreprise, hommes de communication et autres vedettes de l'actualité. C'est à une brillante actualisation du Prince de Machiavel que s'est livré l'auteur de ce livre, qui, comme son illustre prédécesseur, répond à la question de savoir comment obtenir le pouvoir et le conserver en toutes circonstances... Comprendre les rouages de la nature humaine, en user et en abuser, voilà ce que propose ce " machiavélique " bréviaire que l'auteur destine à tous les ambitieux. De profondes vérités doublées d'une étonnante actualité en font un ouvrage incontournable, à lire attentivement et à méditer avant d'agir !

Goodtastepolice.fr Le nouveau Prince. - Considérations sur l'Ambition et l'Exercice du Pouvoir, D'après Nicolas Machiavel Image

TAILLE DU FICHIER: 7,36 MB

DATE DE PUBLICATION: 2001-Aug-28

AUTEUR: Christopher-L Fisher

ISBN: 9782846080491

NOM DE FICHIER: Le nouveau Prince. - Considérations sur l'Ambition et l'Exercice du Pouvoir, D'après Nicolas Machiavel.pdf

Le Prince, traduction française de l'ouvrage Il Principe ou De Principatibus est un traité politique écrit au début du XVI e siècle par Nicolas Machiavel, homme politique et écrivain florentin, qui montre comment devenir prince et le rester, analysant des exemples de l'histoire antique et de l'histoire italienne de l'époque. Parce que l'ouvrage ne donnait pas de conseils moraux au ...

LIVRES CONNEXES

Pour Machiavel, le secret est dans l'apparence. Le pouvoir du nouveau prince est plat, dans le double sens de ce mot : il est banal et n'a pas de profondeur. Banal, parce que « c'est une chose vraiment très naturelle et ordinaire que le désir de conquête » (Le Prince, III, p. 116).